AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Sam 29 Mar - 2:17

Kriz.
La glace fond mais ne brûle pas.
Chanter, danser, manger ~
Qui suis-je ?
♠ Nom & Prénom : Ridle Shannon
♠ Age : Dix-huit ans
♠ Surnom : Shan, ou Sha.
♠ Groupe : Mages blancs
♠ Pouvoir : The Guidam - comme cette femme l'appelle.
Le pouvoir de Shannon s'est déclenché le jour de ses quatre ans. Depuis, il n'a jamais cessé de fonctionner et elle cherche encore à savoir si elle peut un jour "totalement le maîtriser" ou en gros choisir les moments de son activation.
Ce pouvoir lui permet d'avoir des capacités surhumaines : une force physique capable de supporter un bus, une rapidité de quatre-vingt kilomètres par heure ainsi qu'une agilité et une souplesse féline.
Par contre, ces capacités qui font d'elle une proie difficile cachent pourtant deux énormes défauts :
Le premier étant qu'elle ressente le mal différemment qu'un être humain. Comme quoi, son corps ressent une égratignure comme nous qui nous faisons poignarder. (Une égratignure et la voilà complètement déstabilisée ! )
Le deuxième est qu'elle guérit très lentement. Une blessure qui se soignerait en deux jours sur un humain mettra sur elle cinq jours.
Et jusqu'à là, Shannon essaie toujours de tenter de stopper ce pouvoir.
♠ Personnage de l'avatar : Eeeeetu... C'est Kongou de la Kantai Collection.
Roleplayeur
♠ Pseudo : Kriz.
♠ Age : Quinze années dans quelques jours.
♠ Comment ai-je connu le forum ? : Par partenariat.
♠ Comment je le trouve ? : Plutôt bien !
♠ Code du Règlement : Validé par Yuuki
♠ Autres ? : Non rien ~
Contenu 1
Contenu 2
Contenu 3
Contenu 4
Physical


Shannon est une fille simple et naturelle. Il n’y a que dans des occasions rares que l’on peut l’apercevoir maquillée et vêtue d’une tenue classe, mis à part elle ne porte sur elle que des habits dans lesquels elle se sent bien. Sa seule priorité et d’être à l’aise sous un tissu – mis à part les grands événements- et voilà la cause de son port journalier de kimonos différents. Il y en a de plusieurs variétés : des longs comme des courts, des sombres comme des clairs. Et cette sorte de chaussure que sont les « tongs », ces sandales en bois munies de deux supports ; si ce n’est pas ça, ce sont des bottes ou elle resterait pieds nus et, encore une fois, mis à part les grands événements où elle porterait une belle robe de soirée avec de jolies talons/compensées.
Mais en fait, vous demanderiez sûrement si elle est japonaise. Eh bien, elle n’en est restée qu’une grande admiratrice. C’est pourquoi elle a essayé de trouver un ensemble qui lui plairait dans le style vestimentaire japonais.

Mignonne et resplendissante. Cette jeune femme d’un mètre soixante-six et généreuse en forme est tout-à-fait fière de sa taille et de son corps féminin très bien formé et marqué d’aucuns tatouages ainsi que de plis graisseux. Ceci dit, sa poitrine rebondissante quand elle marche attire de même bien des regards.
Un voile doux d’un teint blanc enveloppe sa chair. Ce tissu prend cependant facilement des coups de soleil ou des coups de rougeur dus aux émotions.

Cependant, parlons légèrement de son visage.
En premier lieu, vous devez comprendre que du haut en bas de son corps – hormis ses formes de femelles-  tout est fin : les doigts, les mains, les jambes, et voir-même son minois. Dessus sont dessinés des traits réguliers et remarquables : un petit menton, un petit nez joliment retroussé, une bouche comportant deux lèvres fines et souriantes à plusieurs temps – laissant paraître, en s’ouvrant, une belle dentition blanche et alignée. Pour finir, deux prunelles d’une étrange couleur ornent ses yeux bordés de beaux cils noirs suivant la gamme du « fin ». plus haut, deux sourcils marron foncés et fins. Mais il y a une chose à élargir : la couleur de ses iris est argent dérivant parfois au bleu/violet une fois dans un endroit dépourvu de lumière ou tout simplement à l’ombre ; violet si c'est vraiment sombre. C’est une teinte vraiment étrange, effectivement, mais vous allez comprendre que c’est dû à ses pouvoirs.

Pour terminer ce passage, passons à sa chevelure. Couleur cacao, longue, lisse, soyeuse, aussi douce que la laine d’agneau est-elle, elle demeure longue jusqu’à la moitié du dos de cet individu femme.  Shannon a cette habitude de les coiffer et de les laisser lâchés, juste avec une ou deux mèches en chignons sur un ou deux côtés de sa tête.
Le seul accessoire jusque-là est son serre-tête préféré et d’ailleurs le seul qu’elle ait encore.

In your mind


On entend souvent ce grand homme puissant parler à son disciple au niveau de sa nièce. Dans son regard vaillant luit à chaque fois une grande admiration pour elle. Il voit en cette femme un futur heureux entouré d’amis bien choisis. Il voit en elle un avenir sans trop de stress dû à un bon emploi, elle qui est munie d’une belle intelligence et d’une grande maturité. Ce n’est que trop d’imaginer une vilaine fille qui ne ferait qu’à sa tête venant d’elle. Car pour cet être glorieux, Shannon est un modèle malgré ses quelques défauts. Allons sans doute éclaircir ce chemin afin de mieux comprendre.

« Pourquoi est-elle modèle ? »
Comme dit plus tôt, c’est une fille intelligente. Il est facile de lui apprendre des choses, ainsi elle a rapidement appris à combattre au corps à corps. Son niveau intellectuel de même est bien haut car, me diriez-vous, sa capacité à apprendre et son bon enseignement ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. En encore elle ne cesse de savoir aux côtés de son oncle.
C’est une personne peureuse, savez-vous, mais très courageuse. Elle affronte toujours ce qui l’effraie et ce qu’importe les situations se présentant à elle. Et même devant ses phobies, elle n’hésitera pas à aller de l’avant. Ceci dit, elle est très protectrice. Si il s’agit de protéger telle ou telle personne, rien ne peut lui barrer la route – au sens figuré, voyons.
C’est une personne de très enthousiaste dans tout ce qu’elle fasse, de même que très patiente et sérieuse dans des cas critiques. Malgré tout, elle sait prendre le temps de s’amuser bien qu’elle pense plus souvent à son entourage qu’à sa propre personne.
Elle peut devenir exigeante si nécessaire et sait très bien prendre les commandes. Son autorité peut totalement se transformer !
Et afin d’en finir, c’est ce genre de personne qui aime sourire. Car oui, sourire est son mot préféré. De là vient le sien, comme elle aime rire et voir une apesanteur heureuse.

« Malgré ses quelques défauts ? »
Comme tous gens, elle a ses défauts.
En premier lieu, Shannon est très timide. La faire rougir est tellement facile, et ce que nous soyons un ennemi ou un proche. N’espérez donc pas la faire parler à un garçon ; la seule façon serait de lui faire croire que c’est important. Ou encore, la faire chanter en plein public : elle se sentirait gênée et surtout que de sa belle voix elle attire les compliments et s’entasse même à la gêne complète !
C'est aussi une très grande sentimentale.
Puis, c’est une grande gourmande. Niveau nourriture, elle n’est pas difficile, mais elle préfère le sucré. C’est assez fréquent chez les gens goinfres.

« Est-ce tout ? »
Non, voyons. Quelques détails et nous avons terminé !
Avons-nous oublié de préciser qu’elle est gentille ? Je pense bien.
Donc, si vous parvenez à trouver plus gentille qu’elle, vous êtes bien chanceux. Shannon est l’une des personnes la plus gentille que nous connaissons. Elle ne résiste pas à un pleur et encore moins à un petit qui cherche de l’aide ! Donc, au besoin, lui faire appel peut s’avérer utile.

Tell me your story


Tout a commencé il y a treize ans d’aujourd’hui. Shannon n’avait que six ans à cette époque. Ce scientifique télépathe gardait cette petite, en lui faisant croire que son père n’était autre que lui.
C’était un jour généralement comme les autres au début. Des expériences menées par cet homme l’aidaient à comprendre pourquoi cet enfant semblait tant souffrir à la moindre douleur. Il lui faisait subir tant de choses ; dissections, analyses sanguines, … et ce depuis que ce phénomène se produit le jour des quatre ans de cette fille : ses yeux prenaient une couleur étrange. A partir de cet instant, elle commençait à anticiper différemment les coups. Et cet être en soif de savoir avait décidé de découvrir ce que cachait cette gamine.
Les heures libres de la petite après l’école permettait à ce fou de l’emmener en tant que spécimen dans son laboratoire. Il chercha, encore, toujours, et finit par découvrir qu’elle ressente une douleur plus forte que celle humaine.
Et ce jour-là, ils étaient dans ce laboratoire à la rencontre de deux inconnus actuellement nommés sous le nom de « Mages noirs ». Nous n’avons jamais vraiment su si ce chercheur était l’un d’eux ou un simple Mage blanc, mais sa première volonté fût de sauver son cobaye. Il en périt, et sa « protégée » faillit y rester. Les deux Mages noirs avaient la capacité de se transformer en animale, donc l’un était lion, l’autre serpent. Ce fût cet invertébré qui mordit la pauvre innocente de six ans. La victime en hurla tellement fort, et malgré tout – une fois les deux inconnus disparus- les rares passants de minuit la prenaient pour une folle. Les cheveux longs de la petite cachaient la morsure ; personne ne pouvait deviner ! De plus qu’elle se tordait affreusement au sol, une mort lente et douloureuse la guettait. Mais ce fût jusqu’au moment où cet homme finit par s’approcher avant qu’elle ne perde connaissance.

Puis quand elle se reprit, elle se trouvait dans un endroit luxueux, inconnu, et totalement différent. Sa morsure bandait ne lui faisait plus aucun mal. Le même homme de la veille était présent dans celle chambre immense, lui expliquant qu’elle ne risquait plus rien ; le venin retiré à temps lui laissait la vie sauve.
Mais étant donné que son soit-disons père n’était plus de ce monde, elle accepta l’offre imprévisible de ce grand homme qui fût de rester vivre avec lui. Nous pouvons dire qu’elle n’eût vraiment le choix, tellement jeune elle était et si facile comme proie. Il promit de l’entraîner afin qu’elle se défende et pour ça fallait-il encore mesurer ses capacités.
Donc des épreuves furent mises sur pieds afin de connaître sa force physique, sa rapidité, son agilité, et à la grande surprise de son héro elle avait de surprenants résultats.

« Quel est ton pouvoir, ma petite ? »

Aucunes réponses à cela. Les humains sans pouvoirs s’étaient abandonnés depuis des lustres. Pourquoi n’en aurait-elle pas ?
Cependant, Shannon eût cette idée d’expliquer le jour du changement de ses iris et de sa façon à ressentir les douleurs.

« Papa a dit que je ressens les douleurs différemment des humains. »

La personne à qui elle s’adressait prit un air de réflexion à cette révélation. Il finit par conclure que ces capacités étaient dû à son pouvoir, mais pourquoi n’a-t-il jamais cessé de fonctionner ? Sans doute car elle n’a jamais appris à les contrôler.

« Appelle-moi Daniel, petite.
_ D’accord. Moi c’est Shannon. »

Puis le temps passait.

« Ecoutes, Shannon. Autant que tes pouvoirs te servent plus qu’à te rabaisser. Nous allons en faire des capacités de combat.
_D’accord… merci Daniel. »

Shannon grandissait et devenait une belle jeune femme. Des épreuves et des combats ne stoppaient d’arriver, que ce fut contre Daniel ou le disciple de ce dernier arrivé plus tôt que la fille. Sa progression se voyait à vue d’œil. Le guerrier voyait en elle le futur d’une grande guerrière.

« Merci Daniel, » répétait-elle plusieurs fois.

Cependant vint ce jour d’aveu.
Celui où Shannon demeurait silencieuse au coucher du soleil sur la terrasse de la grande villa. Elle fût rejointe par Daniel qui lui posa cette fameuse question.

« Dis-moi, qui est ta mère ? »

Elle lui expliqua qu’elle ne l’eût jamais connu, que son père lui disait qu’elle n’allait tarder à revenir.

« Alors c’est bien toi… »

Ils s’installèrent au salon afin que ce grand guerrier lui explique certaines choses.

« Quand je t’ai vu au sol, Shannon, tu me rappelais un bébé de l’époque. A l’entente de ton prénom, je commençais à avoir des doutes. Mais désormais je peux enfin dire que tu es l’enfant de ma sœur. Ecoute, ma chère, je suis ton oncle. »

La concernée prenait cette histoire au sérieux. Afin d’éviter le dialogue, voici le résumé :
Quand Shannon vint au monde, c’était le jour de la mort de son père. On n’a jamais su comment est-il mort et sa campagne n’a jamais voulu en faire l’aveu. Le bébé qu’elle tenait dans ses bras se trouvait innocent et si adorable, souriant et riant à plein cœur. Daniel était souvent là afin de prendre soin de cette petite. La mère, elle, s’affaiblissait. De jour en jour, elle perdait sa vitalité. Ce n’était la vieillesse, mais une maladie qu’elle eût découverte trop tard. Alors elle décida de laisser son enfant à quelqu’un en sachant qu’elle fût condamnée.
Et pourquoi à un tel scientifique ?
Durant un temps, Daniel disparut on-ne-sait-où. Son absence empêcha la femme de laisser son enfant à la porte de celui-ci, craignant qu’en attendant le retour de ce grand homme puissant cet enfant aurait pu mourir de faim. Ceci lui fit résigner de choisir une porte dans laquelle son bébé ne risquerait la mort. Une porte à travers laquelle se trouverait quelqu’un ayant les moyens de s’occuper d’un bébé.
Et avant d’abandonner la petite, elle laissa une lettre à son frère. Puis, elle se laissa aller face à son triste sort puis… son âme quitta son corps.


Daniel emmena sa nièce dans une pièce qu’elle n’eût jamais visitée. Au milieu se trouvait un piédestal, au-dessus, un corps immobile et allongé.
En s’en approchant, Shannon pouvait voir le magnifique corps d’une femme paisible qui tenait un bouquet de roses. De longs cheveux lisses et cacao ayant perdu leur couleur descendait jusqu’aux pieds du cadavre. Elle était d’une beauté frappante malgré le blanc de son visage.

« C’est ta mère, Shannon. »

Elle s’agenouilla au pied de ce relief et se mit à verser quelques larmes.

« Merci Daniel, » dit-elle encore, cette fois en sanglot.

Le temps passa encore.
Malgré la perte et les révélations sur le passé, elle gardait sa joie et son enthousiasme. Elle se servait parfaitement de sa force et de tous les atouts que lui donnait un pouvoir pourtant si dangereux. Une belle femme était debout sous le regard bien vaillant d’un mage blanc ; Daniel. Il était fier d’elle comme il l’avait été avec sa sœur cadette. Comment oublier une telle existence si elle semble renaître ?
Voilà que vint le jour où Shannon était prête au combat.

« Tu peux désormais sortir sans compagnie, Shannon.
_ Je… je dois vous qu-quitter ?
_ Mais non ! Ta maison est ici, voyons ! »

Voici comment elle sortit de cette maison, pour la première fois seule. Il était temps pour elle d’écrire sa destinée.


Dernière édition par Shannon Ridle le Sam 5 Avr - 12:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Komorin
La reine rouge
La reine rouge
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Dans tes cauchemars..

MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Sam 29 Mar - 2:43

Bienvenue ici! Bonne chance pour la suite!
(Attention à Nash il va venir te manger.. u.u)

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Jeu 3 Avr - 14:15

Bonjour et merci !
Et merci de la mise de garde... x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Jeu 3 Avr - 17:51

Encore une nouvelle arrivante ? Je pense pas que Nash va être le seul à la manger...
En tout cas, bienvenue ici, dans ce vaaaaaaste desert de glace, où le froid et la mort t'attend sur ton chemin.
Oh, et puis si tu trouves des cadavres sur la route, n'y prend pas attention... Ou tu finiras avec eux.
Bonne chance...

Jurion, le gladiateur implacable.
Revenir en haut Aller en bas
Yuuki Komorin
La reine rouge
La reine rouge
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 19/01/2014
Localisation : Dans tes cauchemars..

MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Jeu 3 Avr - 21:57

Comment sa avance?

___________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Ven 4 Avr - 12:49

Merci cher gladiateur !

Pour l'avancement de ma fiche, je travaille actuellement sur l'histoire. J'inscris le physique de suite, la psychologie j'y travaille aussi.

Bisous bisous ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Yuki
Mage noir
Mage noir
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 17
Localisation : Dans un monde

MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Ven 4 Avr - 15:22

Bienvenue Shannon !!!! Amuse toi bien parmis nous !!! ^^

___________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Ven 4 Avr - 15:33

Merci merci ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Ven 4 Avr - 22:58

Bienvenue. c:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Sam 5 Avr - 5:04

Merci <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Sam 5 Avr - 12:01

Désolée du Douple-post, c'est pour dire que ma fiche est terminée ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nash L. Alexander
Mage noir
Mage noir
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 07/03/2014

MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   Sam 5 Avr - 14:21

Je te valide ;)

___________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une chose n'est belle que si l'on croit qu'elle le soit. - Shannon [Fini ~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 2 : C''est une belle journée, pour aller danser!
» Carte mémoire Gamecube
» Parce que c'est plus fort que moi !
» la belle chose d'ebay AU
» Qui veut une belle valise à figurines pour Nowel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Dream  :: PERSONNAGE :: SE PRÉSENTER :: CIMETIÈRE DES PRÉSENTATIONS-
Sauter vers: